Le maintien du site Malifeu du Collège Rosa Parks

Le maintien du site Malifeu du Collège Rosa Parks

La mobilisation des professeurs de Rosa Parks, des parents d'élèves et des habitants de Villejean pour garder le site Malifeu sur leur collège !

En décembre 2017, le Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine et le rectorat ont décidé de fermer le site Malifeu du collège Rosa Parks sur le quartier de Villejean !

Le collège Rosa Parks de Villejean, quartier prioritaire de la ville de Rennes, est constitué jusqu'à aujourd'hui de 2 sites bien distincts : le site Malifeu et le site Montbarrot (collèges indépendants jusqu’en 2008, année de leur fusion, ce qui a constitué le premier jalon d'une économie de moyens éducatifs).

La décision de fermeture concerne le site Malifeu. Cette décision, qui rentre dans le cadre d'une resectorisation plus large au niveau des collèges rennais, fut prise sans aucune concertation, ni des professeurs, ni des parents d’élèves, ni des syndicats.

Quelles sont donc ces conséquences ?

Les parents d’élèves auront a priori la possibilité à la rentrée 2019 de proposer à leurs enfants d’aller soit sur le site restant de Montbarrot, soit d’aller dans des collèges du centre-ville.

Or, aucune de ces solutions ne paraît satisfaisante que ce soit pour les élèves, pour les parents ou pour les professeurs.

En effet, les parents d’élèves du collège sont unanimes pour dire qu’ils préfèrent que leurs enfants restent à Villejean, dans la mesure où leurs enfants devront prendre le métro et auront un temps de trajet beaucoup plus important pour se rendre dans les collèges du centre-ville (jusqu'à 35 voire 45 minutes contre 5 minutes auparavant) ; sachant que les frais de transport ne seront pas pris en charge ainsi que ceux de la cantine (aujourd'hui, sur Villejean, la plupart des élèves rentrent manger chez eux le midi). Les parents sont en colère car ils ne comprennent pas pourquoi ils devraient mettre leurs enfants dans un collège du centre-ville alors qu’un collège existe au pied de chez eux.

C’est pourquoi, l’ensemble des parents d’élèves du collège rencontrés préfèrent que leurs enfants aillent sur le site qui restera : le site Montbarrot.

Or, pour ce site, une augmentation considérable du nombre d’élèves est donc prévue (de 300 aujourd’hui à possiblement plus de 600), avec une possible diminution du personnel, en termes de CPE, personnels d'entretien, assistante sociale. Les élèves seront donc moins bien accompagnés dans leur scolarité et moins bien encadrés.

Les professeurs du collège déplorent déjà aujourd'hui, sur les 2 sites existants, des situations de violences grandissantes (entre les élèves et entre les élèves et les professeurs). Bien que des travaux soient prévus sur le site Montbarrot afin d'accueillir un plus grand effectif d'élèves, les parents et les professeurs sont opposés au projet de réunir tous les élèves sur le même site. Au vu des réalités actuelles, le climat du collège deviendra inévitablement explosif générateur de brutalités et de grandes souffrances aussi bien pour les élèves que pour l'équipe pédagogique.

En outre, et malgré l'avis contraire de M. Pichot et M. Willhelm, respectivement élu départemental à l'éducation et inspecteur d'académie pour l'Ille-et-Vilaine, une étude de l’éducation nationale démontre clairement que dans les quartiers dits « défavorisés », le niveau de réussite des élèves baisse directement avec l'augmentation de la taille de l'établissement.

Pour ces raisons, les parents d’élèves ont décidé de se mobiliser pour le maintien d'un collège Malifeu à part entière et de rejoindre la mobilisation des professeurs du collège qui avait débuté depuis décembre 2017.

Lors d'une réunion sur le quartier de Villejean, le 18 avril 2018, regroupant parents, professeurs et habitants, tout le monde a pu témoigner et s’exprimer sur l’importance de garder le collège Malifeu. Une revendication a été collectivement affirmée : « deux vrais collèges publics de qualité sur Villejean, des filières attractives, des projets pédagogiques ambitieux et une équipe pédagogique dans chaque collège ».

 Une pétition a alors été réalisée et des parents d’élèves ont été les faire signer à la sortie des écoles primaires du quartier, dans les commerces, sur le marché... Parallèlement, une demande de rendez-vous avec l'élu départemental à l'éducation et à l'inspecteur d'académie fut faite par les parents d'élèves et les professeurs.

Un rendez-vous fut obtenu le 15 juin 2018. Néanmoins, malgré la pertinence des arguments apportés par les membres de la délégation (parents, professeurs, associations du quartier) et l’absence flagrante de concertation avec les premiers concernés quant à la décision de fermer le collège, M. Pichot et M. Willhelm n’ont pas accepté de revenir sur la décision et de requestionner la pertinence de la fermeture du collège.

C’est pourquoi, le 21 juin 2018, une trentaine de parents d'élèves, de professeurs et des habitants du quartier ont décidé d’aller au conseil départemental pour rendre les pétitions, avec des masques de Rosa Parks et de prendre la parole lors de l'Assemblée départementale où serait présent, M. Pichot.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mères d’élèves et des professeurs ont témoigné à tour de rôle, depuis l’estrade, à l’ensemble des élus présents, de l’importance de garder le collège, et de l’absence totale de concertation autour de la décision de fermeture. Ensemble, ils ont demandé une nouvelle concertation pour éventuellement remettre en question la décision. Une délégation a été reçue par, M. Bondiguel, Directeur du cabinet du conseil départemental, qui a proposé une nouvelle rencontre de concertation au mois d’octobre avec les parents d'élèves, les professeurs et les habitants pour voir avec les personnes concernées les conditions d’application de la décision de fermeture.

 TV Rennes a relayé l’action dans l’émission du soir du 21 juin :

Notons que les parents d’élèves et les professeurs du collège de Villejean étaient soutenus ce jour-là par l’ensemble de la coordination d’acteurs qui s’oppose à la nouvelle carte scolaire sur toute la ville de Rennes. Cette coordination est activement intervenue auprès de la ville de rennes, de Rennes Métropôle et du Conseil Départemental

Depuis la rentrée de septembre 2018, les parents d'élèves et les professeurs continuent à se mobiliser pour alerter un maximum de parents et d'habitants de la fermeture de Malifeu et pour maintenir la pression sur le conseil départemental : distributions de tracts à la sortie du collège, les écoles primaires du quartier, pétitions, réunion publique, « Porteur de parole » sur la Dalle Kennedy ont été ainsi été mis en place.

Le 3 octobre au soir, parents d'élèves, professeurs et habitants de Villejean ont interrompu la réunion de présentation du bilan de mi-mandat des conseillers départementaux de la majorité et ont réitéré leur demande d'un report de la décision pour une vraie concertation avec les personnes concernées (parents, profs, personnels administratifs).

Des prises de parole fortes de parents désarçonnés ont semblé un peu émouvoir certains des nombreux participants, mais M. Chenut, président du Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine est resté campé sur ses positions.

 

 Le 18 octobre au soir, la réunion « promise » par le département en juin 2018 a bien eu lieu une nouvelle fois en présence de M. Pichot et de M. Wilhem accompagnés de membres de leurs équipes respectives. Notre délégation était composée de parents d'élèves, d'habitants et d'associations de Villejean, des enseignants de Rosa Parks, des représentantes départementales du SNES, de FO, ainsi que de la FCPE.

Face aux multiples et solides arguments mis en avant par ce front commun pour défendre la qualité d'accueil des collégiens à Villejean, les réponses restent évasives et M. Pichot n'accorde aucune importance à l'argumentaire et aux témoignages.

Très posé au départ, le débat s'est peu à peu envenimé et M Pichot a fini par dire, alors qu'aucun contre argument valable n'était apporté, qu'il n'était pas question de revenir sur la décision prise.

Devant une telle mauvaise foi et un tel entêtement, les professeurs mobilisés, les parents et les habitants impliqués ont souhaité bénéficier de la venue de Médiapart à Rosa Parks et à la Maison de quartier de Villejean, le 23 novembre dernier, pour discuter avec des Edwy Plenel et les journalistes et ainsi apporter un écho médiatique à ce combat.

A la suite de cette action, nous avons été reçus par la collaboratrice d'Edwy Plenel qui a accordé beaucoup d'attention à notre combat.

Ainsi, un article rédigé par les parents d'élèves et les professeurs de Rosa Parks est aujourd'hui en ligne sur le site de Mediapart, où nous aurons peut être bientôt un un reportage sur le collège !!! A suivre dans les actualités de janvier.

En attendant, nous avons eu un joli article dans le Ouest France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mardi 15 janvier 2019